Manuscrits
 Livre d' heures Morgan
 Missel de J. Des Martins
 Livre d' heures Huntington
 Livre d'heures de Namur
 Heures du M. de Boucicaut

  Panneaux
 Retable Requin
 Retable Cadard
 Pietà de Villeneuve
 Couronn. de la vierge
 Retable d' Altenburg

  Vitraux
 Quarton maître verrier

  Actualités
 Recherches récentes
 Attributions récentes
 Copies d'originaux perdus

  Suiveurs
 Heures Lescalopier
 Heures Masson

  Biographie
 Formation
 Influences
 Rayonnement

  Bonus
 Papiers-peints
 Économiseurs d' écran
 Thèmes

Heures à l'usage de Rome dites 'Lescalopier'
Amiens, BM, Lescalopier 19, 162 folios
Première campagne vers 1440 et seconde vers 1470

Nous ne connaissons pas le destinataire de ce manuscrit. La décoration n'est pas homogène : il y a eu deux campagnes d'enluminures, par deux peintres différents et à trente ans d'écart.

C'est au second peintre que nous allons nous intéresser. Il va compléter certaines scènes laissées inachevées et réaliser la majeure partie de la décoration des bordures, y compris dans les pages réalisées par son prédécesseur.

L'enlumineur est très imprégné de la tradition parisienne du 1er quart du XVème siècle. Certaines de ses compositions sont littéralement copiées des Heures du Maréchal de Boucicaut (en particulier des folios 65 et 90) dont la présence en Avignon est attestée dans les années 1480, et probablement avant.

On pense que les miniatures ont toutes été réalisées en Provence. Les couleurs utilisée par le peintre sont très contrastées, à l'image de la palette très contrastée d'Enguerrand Quarton. Les formes sont comme sculptées par la lumière méridionale.


f. 4
scanf55

Dans la miniature représentant la nativité, on observe une grande prédilection pour le bleu, la blanc et le rouge purs. Ces tonalités, leur disposition et leur contraste sont si proches de Quarton que l'on pourrait penser que cet artiste a été formé dans son entourage.

On retrouve également l'influence de Barthélémy d'Eyck dans les miniatures, notamment dans la représentation des signes du Zodiaque. Le personnage que l'on voit dans le mois de mai (folio 7 haut), avec son index pointé sortant de la manche de son pourpoint est très proche du Jérémie de Barthélémy d'Eyck.

On attribue également à ce peintre les 'Echecs moralisés' de la bibliothèque d'Albi (Rochegarde 104) ainsi que 3 miniatures d'un livre d'heures aux armes de la famille de Villeneuve (Dijon, BM, ms 2968, ff 13, 83 et 89).

Le copyright de la totalité des reproductions des oeuvres d' Enguerrand Quarton présentes sur ce site appartient aux musées, bibliothèques et institutions qui en ont la charge.

© Virginie Clève - Novembre 2002 (V3) - Site ouvert depuis le 1er octobre 2000
Voir les autres sites réalisés