Manuscrits
 Livre d' heures Morgan
 Missel de J. Des Martins
 Livre d' heures Huntington
 Livre d'heures de Namur
 Heures du M. de Boucicaut

  Panneaux
 Retable Requin
 Retable Cadard
 Pietà de Villeneuve
 Couronn. de la vierge
 Retable d' Altenburg

  Vitraux
 Quarton maître verrier

  Actualités
 Recherches récentes
 Attributions récentes
 Copies d'originaux perdus

  Suiveurs
 Heures Lescalopier
 Heures Masson

  Biographie
 Formation
 Influences
 Rayonnement

  Bonus
 Papiers-peints
 Économiseurs d' écran
 Thèmes

Enguerrand Quarton peintre verrier

Un document a été redécouvert récemment. Celui-ci donne quittance en 1466 à un « maître Enguibran » habitant à Avignon pour la réalisation de vitraux pour la salle de l’hôtel de ville d’Arles. Un autre document mentionne ce même artiste pour la réalisation en 1457 de bannières pour la ville d’Arles, le roi René et son épouse.

Ce prénom peu usité semble bien correspondre à « Enguerrand ». De plus, la présence de Quarton à Avignon est attestée entre 1447 et 1466.

Ce vitrail a aujourd’hui disparu, mais on possède quelques éléments quant à son aspect :
Les armes de la ville d’Arles y sont associées à celles du roi et de son fils héritier du trône, le duc de Calabre, sur fond de verre blanc. Il ne devait pas y avoir de scènes historiées, sinon, il en aurait été fait mention dans la quittance. Nous n’avons cependant aucune idée de la répartition de ces armoiries sur la verrière.

On peut s’étonner que la ville d’Arles fasse appel à Quarton pour la réalisation d’un vitrail. Il y a plusieurs raisons à cela :

- Enguerrand Quarton est réputé et il a habité la ville
- Il a déjà donné pleine satisfaction pour les bannières réalisées 9 ans plus tôt.
- Il n’y a pas de peintre verrier qualifié à Arles, on fait à chaque fois appel à un peintre verrier avignonnais ou des alentours.

Enguerrand devait donc nécessairement connaître la technique de la taille du verre et de la mise en plomb, qui sont les techniques de base du travail de verrier.
Il a pu apprendre ces techniques en Picardie lors de son apprentissage, ou bien après son arrivée en Provence. On sait que Pierre Villate avec lequel Quarton a travaillé, était très connu à Avignon comme peintre verrier, et qu’il en a réalisé un grand nombre pour sa ville et pour les villes alentour.

Dans l’état actuel de nos connaissances, nous en sommes réduits à des hypothèses. Ce que l’on peut dire, c’est que de nombreux peintres provençaux de l’époque étaient également verriers, voire même sculpteurs ou architectes à l’occasion.
En l’absence de toute autre pièce d’archive, il est impossible de dire si cette activité était régulière ou occasionnelle pour Quarton.

Le copyright de la totalité des reproductions des oeuvres d' Enguerrand Quarton présentes sur ce site appartient aux musées, bibliothèques et institutions qui en ont la charge.

© Virginie Clève - Novembre 2002 (V3) - Site ouvert depuis le 1er octobre 2000
Voir les autres sites réalisés